Follow by Email

mercredi, avril 11, 2012

LA SOLITUDE

La solitude (de solus « seul ») est l'état, ponctuel ou durable, d'un individu seul qui n’est engagé dans aucun rapport avec autrui. La solitude est décrite comme une souffrance sociale - un mécanisme psychologique alertant un individu d'un isolement non-désiré et le motivant à chercher une connexion sociale


Certains individus se sentent seuls dans un groupe ou une collectivité.


Causes
Un individu peut faire l'expérience de la solitude pour plusieurs raisons et à cause de facteurs liées à celles-ci, comme un manque de relation sociale durant l'enfance et l'adolescence, ou l'absence physique d'autrui. Cependant, la solitude peut être le symptôme d'un autre problème social ou psychologique comme la dépression chronique.
Un bon nombre d'individus font l'expérience de la solitude pour la première fois lorsqu'ils sont bébé. Il est également fréquent, mais souvent temporaire, que ces conséquences soient liées à une rupture amoureuse, un divorce ou une perte importante de relation humaine.
La perte d'une personne importante dans la vie d'autrui engendre typiquement une réponse psychologique à un deuil ; dans cette situation, l'individu se sent seul même lorsqu'il est entouré. La solitude peut également survenir après la naissance d'un enfant (dépression post-partum), après le mariage ou autres événements perturbants, comme emménager d'une ville à une autre (mal du pays). La solitude peut survenir dans les ménages instables ou autres relations similaires, durant lesquelles des sentiments tels que la colère ou la rancune peuvent être ressentis, ou durant lesquelles l'amour ne peut être ni donné, ni reçu. La solitude peut présenter un dysfonctionnement de la communication, et peut également survenir chez un individu habitant dans un endroit où la densité de population est faible et dans lequel il ne peut réellement nouer de lien. La solitude est perçue comme un dysfonctionnement social et peut s'étendre très rapidement.

Effets

La solitude chronique est une condition menaçante pour la vie d'autrui. Une étude montre que la solitude est liée à un haut risque de cancer, spécialement pour ceux qui cachent leur solitude au monde extérieur, et est également source d'accident vasculaire cérébral et de maladie cardiovasculaire.
La solitude est liée à la dépression, et est ainsi un facteur élevé pour le suicide. Les individus socialement isolés peuvent avoir une qualité de sommeil médiocre voire faible. La solitude est également liée à un trouble schizoïde dans lequel un individu fait l'expérience d'une aliénation. La solitude peut jouer un rôle important dans l'alcoolisme et la toxicomanie.
Chez les enfants, un manque de connexion sociale est directement lié à de nombreux comportements antisociaux et autodestructeurs et peut notamment conduire à l'hostilité et à la délinquance. Chez les enfants et adultes, la solitude a souvent un impact dans la compréhension et la mémoire.

Traitements et prévention

Il existe différentes manières de traiter la solitude, l'isolement social ou la dépression clinique. La première étape que recommandent les docteurs est la thérapie. La thérapie est un moyen commun, parfois avec succès, de traiter la solitude. La thérapie à court terme, le moyen le plus commun pour traiter les patients atteints de solitude et de dépression, dure typiquement de 10 à 20 semaines. Durant la thérapie, l'emphase est de comprendre les causes de cette solitude; tenter de déceler les pensées négatives, l'état des émotions, et explorer les différents moyens d'aider le patient. Certains docteurs recommandent également une thérapie de groupe dans le but d'aider le patient à établir un contact avec d'autres patients souffrant de la même maladie psychologique. Les docteurs prescrivent fréquemment des antidépresseurs aux patients en tant que traitement standard ou en conjonction avec la thérapie. Cela prend généralement du temps au patient avant de trouver l'antidépresseur adéquat. Certains patients peuvent développer une résistance à certains médicaments et ont besoin de prendre périodiquement une pause durant les prises de médicaments prescrits.
Des approches alternatives sont également suggérées pour traiter la dépression due à la solitude. Ces traitements peuvent inclure l'exercice, la diète, l'hypnose, la sismothérapie, l'acupuncture, l'herboristerie, et autres types alternatives. Un autre traitement utilisé pour traiter la solitude et la dépression est la thérapie animale, ou plus connu en tant que zoothérapie. Certaines études démontrent que la présence d'un animal de compagnie tel que les chiens, les chats, les lapins ou même les cochons d'Inde peuvent atténuer les sentiments de dépression et de solitude parmi certains malades. D'après les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, il existe un bon nombre d'effets bénéfiques à sentir la présence d'un animal.
En 2011, le gouvernement français choisit comme grande cause nationale la lutte contre la solitude, à la demande du collectif associatif "Pas de solitude dans une France fraternelle".


                                                                                                                  James  Harlem


mardi, avril 03, 2012

Elle n'attend pas

La vie elle n'attend pas, elle continue quelques soient les circonstances, que tu sois malade, en situation de détresse, elle continue son parcours. Alors tu devrais faire pareil, t'arrête pas quoi qu'il arrive, continue et fonce vers ton objectif...